Le lundi 14 mars 2016

UN UTILISATEUR DE LA PREP INFECTÉ AU VIH : LA PrEP DEMEURE UNE STRATÉGIE EFFICACE

Récemment, un homme homosexuel d'une quarantaine d'années à Toronto qui utilisait depuis 24 mois quotidiennement la PrEP (abréviation anglaise de prophylaxie préexposition) en prévention du VIH, a été infecté par une souche du VIH résistante aux deux molécules présentes dans son traitement de la PrEP (tenofovir et emtricitabine). Malgré cette situation très malheureuse, notre équipe d’intervention tient à rassurer les hommes de nos communautés; la PrEP demeure un moyen efficace pour prévenir le VIH. Mise au point et explications.

 

Tout d’abord, les faits. Ce cas d’infection au VIH d’un homme homosexuel de 43 ans sur la PrEP depuis 24 mois a été rapporté à CROI (Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections) en février dernier. Des chercheurs ont noté que l’homme de Toronto prenait sa PrEP correctement au moment où il a contracté le virus. C’est en ayant des relations sexuelles avec une personne porteuse d’une souche du VIH résistante aux deux agents qui composent le médicament utilisé pour la PrEP (le Truvada) que l’homme aurait contracté le VIH. Ainsi, la souche du virus en question était très virulente et elle a résisté aux agents du médicament (le ténofovir et l’emtricitabine); il y a donc eu une infection. L’homme, maintenant séropositif, prend un traitement antirétroviral qui réduit considérable sa charge virale. Cliquer ici pour lire plus.

 

Cet évènement est regrettable; un nouveau cas de VIH en est un de trop. Toutefois, ni l’efficacité de la PrEP, ni son potentiel en tant qu’outil de prévention du VIH ne doivent être remis en question. Selon une étude, l’efficacité de la PrEP prise tous les jours (un comprimé de Truvada par jour) s’élève à plus de 99%. Pourquoi 99% et non 100%? Malheureusement, lorsque nous parlons de prévention, il est extrêmement rare que quelque chose puisse être efficace à 100%. Selon des experts dans le domaine de la prévention, les « cas d’échec » de la PrEP demeureront très rares dans le futur.[1]

 

Depuis que la PrEP est disponible au Québec, il est recommandé qu’elle soit utilisée non pas seule, mais en combinaison avec un autre outil de prévention, et ce, de la même façon qu’aujourd’hui on peut admettre qu’utiliser seulement le condom n’est plus la meilleure façon de se protéger contre le VIH et les autres ITSS. Qui plus est, prise seule, la PrEP demeure l'une des meilleures stratégies de prévention contre le VIH, davantage même que le condom, dans certains cas. C’est ce que des études ont démontré. [2] [3] [4]

 

C’est pour cela que l’approche combinée en matière de prévention prend désormais toute son importance. L’approche combinée c’est le fait d’utiliser plusieurs stratégies (au lieu d’une seule comme auparavant) à la fois afin de réduire ses risques d’infection au VIH et aux autres ITSS. Lesquelles? Le condom, la PrEP, le dépistage, choisir des partenaires sexuels avec une charge virale indétectable, etc. Par ailleurs, RÉZO est partenaire dans le projet MOBILISE! qui invite les hommes de nos communautés à se mobiliser sur la prévention combinée. N’hésite pas à consulter le site du projet pour connaître plus de 20 façons de prévenir le VIH.

 

Être bien informé sur toutes les stratégies de prévention qui existent n’est que la première étape. C’est à chacun de nous de choisir ses propres stratégies de prévention et d’en assumer les risques associés.

 

Nos équipes d’interventions sont à ta disposition pour parler de tes préoccupations en lien avec ta santé sexuelle et des meilleurs choix pour toi selon ta situation. C’est notre travail! N’hésite pas à communiquer avec nous au 514-521-7778, poste 226 (intervenants), sur Facebook ou par courriel: info@rezosante.org.

 

 

Alexander McKenzie, sexologue, intervenant au projet IPERGAY, RÉZO

 

 

*Pour commander du matériel informatif sur la PrEP, cliquer ici.


 


[1] PrEP Fails in Gay Man Adhering to Daily Truvada, He Contracts Drug-Resistant HIV (Treatment News - poz.com, 25 février 2016)

[2] On Demand PrEP With Oral TDF-FTC in MSM: Results of the ANRS Ipergay Trial (Croi Conference, Washington, février 2015)

[3] Condom effectiveness for HIV prevention by consistency of use among men who have sex with men in the United States (National Institutes of Health, États-Unis, mars 2015)

[4] Uptake of pre-exposure prophylaxis, sexual practices, and HIV incidence in men and transgender women who have sex with men: a cohort study (The Lancet, septembre 2014)



Retour à la liste des nouvelles


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Chatter avec RÉZO!

Voxpop



Connais-tu la PrEP (prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre