Le lundi 12 décembre 2016

RÉZO et Resist Stigma lancent une campagne de sensibilisation aux travailleurs du sexe, cis et trans et aux travailleuses du sexe trans

 

 

 

 

RÉZO et Resist Stigma lancent une campagne de sensibilisation aux travailleurs du sexe, cis et trans et aux travailleuses du sexe trans

« Le travail du sexe, c’est mon choix. Je ne suis pas une victime. »

 

COMMUNIQUÉ

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

Montréal, le 12 décembre 2016 – C’est avec enthousiasme que RÉZO, organisme montréalais de promotion de la santé et du mieux-être auprès des hommes gais et bisexuels, cis et trans, lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation aux réalités des travailleurs du sexe, cis et trans et des travailleuses du sexe trans, et ce, à quelques jours du 17 décembre, Journée internationale de lutte contre la violence faite aux travailleuses et travailleurs du sexe.

 

Contexte de la campagne

Le travail du sexe au masculin et trans demeure un sujet tabou. Pourtant, les personnes qui l’exercent sont souvent marginalisées et sont plus à risque d’être en situation d’itinérance, en plus de subir les impacts négatifs de diverses stigmatisations. La criminalisation des activités entourant le travail du sexe découlant de la loi C-36 en vigueur depuis décembre 2015 crée un contexte de violence systémique où celles et ceux qui souffrent sont celles et ceux mêmes que la loi prétend protéger.

 

Pour donner la parole à ces personnes exclues de la société, RÉZO a réalisé une campagne de six photos avec des messages forts auxquels des travailleurs du sexe, cis et trans et des travailleuses du sexe trans ont accepté d’y prêter leur image et leurs mots. Ces personnes souhaitent véhiculer des messages positifs afin d’exprimer qu’elles existent, qu’elles ont des droits et qu’elles ne méritent pas moins que toute autre personne dans la société. Cette initiative a été rendue possible grâce à un financement du projet pancanadien « Résiste à la stigmatisation/Resist Stigma » et son objectif premier est de combattre et de lutter contre la stigmatisation sociale et systémique qui affecte nos communautés. Sur sa page Facebook, RÉZO dévoilera consécutivement chacune des six photos de sa campagne du 12 au 17 décembre ainsi que sur son site Web (rezosante.org).

 

RÉZO, 25 ans de santé et mieux-être dans nos communautés

RÉZO prône la décriminalisation du travail du sexe et l’approche de réduction des méfaits. Depuis 1997, via son programme Travailleurs du sexe, l’organisme offre une multitude de services aux personnes qui exercent le travail du sexe au masculin et trans : Centre de soir ouvert cinq soirs par semaine, dépistage VIH/ITSS, soutien et accompagnement par des travailleurs-euses de rue, aide à la réinsertion sociale, dépannage alimentaire, services dentaires, activités culturelles, sportives et éducatives, clinique juridique, atelier sur les droits et responsabilités, etc. En 2015-2016, 601 personnes ont été rejointes par l’organisme. RÉZO propose, depuis 25 ans cette année, divers programmes gratuits de prévention VIH/ITSS et de promotion de la santé et du mieux-être dans une optique de santé globale visant à inclure les multiples aspects concernant la santé sexuelle, physique, psychologique et sociale.

 

Le 17 décembre prochain à 18 h au Parc des Faubourgs à Montréal aura lieu une vigile suivie d’une courte marche organisée par Action, Santé, Travesti(e)s et Transexuel(le)s du Québec (ASTTeQ), Stella, l'amie de Maimie et RÉZO.

 

– 30 –

SOURCE : RÉZO

Questions des médias et information :

RÉZO – Alexandre Dumont Blais, Codirecteur Communications et Administration

Tél. : 514-521-7778, poste 234 – Courriel : communication@rezosante.org

rezosante.org – Facebook/RÉZO



Retour à la liste des nouvelles


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Ateliers

Voxpop



Connais-tu la PrEP (ou prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre