Le jeudi 10 mars 2011

Charte d'engagement dans les saunas de Montréal

Un projet novateur de prévention des ITSS

Le Centre de la santé et des services sociaux (CSSS) Jeanne-Mance, l’organisme communautaire RÉZO, en collaboration avec des saunas et la Direction de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal ont élaboré une charte d’engagement qui vise à augmenter l’accès au matériel de protection dans des saunas de Montréal ainsi qu’à intensifier les actions de prévention.

 

Cette charte représente un mode de collaboration novateur entre le réseau de la santé, le réseau communautaire et des partenaires commerciaux. Les établissements participants seront facilement identifiés à l’aide du logo du projet, qui sera dévoilé en mai prochain, lors du lancement officiel. Un site Internet sera également développé afin de mieux faire connaître ce projet de prévention des ITSS au sein des communautés gaies et bisexuelles montréalaises.

 

Cette charte d’engagement se base sur des initiatives réussies qui ont été développées et implantées dans d’autres grandes villes comme Paris, Londres, Sydney. « Ce projet de charte traduit bien l’engagement de tous les partenaires impliqués pour favoriser la prévention du VIH/sida et d’autres ITSS » affirme Alain Arsenault, organisateur communautaire au CSSS Jeanne-Mance. « À Montréal, ce type de projet a tout pour réussir dans notre ville car les saunas se sont toujours mobilisés dans la lutte contre le VIH et les ITSS, en permettant notamment la présence d’intervenants et la tenue de clinique de dépistage sur place », ajoute Robert Rousseau, directeur général de RÉZO.

 

 

Contexte du projet


Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes représentent une des trois populations à Montréal les plus vulnérables aux infections transmissibles sexuellement et par le sang, selon le dernier portrait des ITSS de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.

 

  • Par exemple, le taux d’incidence de la syphilis observé en 2009 est près de 40 fois plus élevé que celui observé en 2000.
  • Les relations sexuelles non protégées représentent le principal facteur de risque dans cette propagation croissante.
  • À Montréal, entre 2002 et 2009, les hommes gais et bisexuels représentaient près de 62 % des cas de nouvelles infections au VIH.

Ces données marquent l’urgence d’intensifier les actions de prévention des ITSS au sein des communautés gaies et bisexuelles montréalaises et l’importance de les rejoindre là où elles se trouvent.

 

 

Restes à l’affût


Au cours des prochaines semaines, les noms des saunas qui participeront au projet seront dévoilés. Aussi, suite au lancement officiel du projet prévu en mai 2011, différentes actions de communication et de promotion seront réalisées.

 

 

Couverture médiatique du projet


Fugues [22-02-2011] - Meilleur accès aux condoms dans les saunas

 

Être [17-02-2011] - Montréal: une charte-saunas contre les MTS



Retour à la liste des nouvelles


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Chatter avec RÉZO!

Voxpop



Connais-tu la PrEP (prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre