Pratiques sexuelles anales et orales

        Est-ce je peux attraper le VIH en suçant un gars ?

        Est-ce que je risque d’attraper d’autres infections ?

        Est-il moins risqué de sucer ou de se faire sucer ?

        Est-ce que je peux avaler le sperme ?

        Est-ce que sucer plusieurs gars de suite comporte un risque ?

        Qu’est-ce que je peux faire pour minimiser les risques du sexe oral ?

        Quelques trucs pour faire une bonne fellation !

 

 

Le sexe anal

 

Ton anus et ton rectum sont l'une des parties de ton corps les plus fragiles, tu dois en prendre soin. Que tu y introduises un doigt, un pénis, un godemiché (dildo), un poing ou autre chose, il est très facile de déchirer les parois rectales (le VIH peut entrer dans ton sang par ces petites déchirures). Lorsque tu pénètres quelqu’un, des coupures invisibles et indolores peuvent se produire sur ton pénis et permettre ainsi au VIH de pénétrer dans ton sang. Alors, il ne suffit pas de te retirer avant de venir (éjaculer), le VIH se trouve aussi dans le liquide clair (liquide pré-éjaculatoire ou pre-cum) qui précède l'éjaculation. Mettre un condom en latex t'évite aussi d'attraper d'autres ITS.

 

Que tu pénètres ou que tu te fasses pénétrer, utilise toujours un condom en latex et beaucoup de lubrifiant à base de silicone ou d'eau (ID, Wet, Pjur, K-Y, Taro, Surgilube, etc...). Tu ne dois jamais utiliser de lubrifiant à base d'huile comme l'huile de bébé, crème de corps, Vaseline ou Crisco. Ces produits affaiblissent le condom et font qu'il se brise rapidement.

 

haut

Le sexe oral

 

Le sexe oral est une pratique sexuelle reconnue pour le plaisir qu’elle procure aux deux partenaires, tant par le fait de lécher la nuque de son partenaire, de l’embrasser partout sur le corps, de lécher son anus ou de sucer son pénis. La langue et la peau sont deux zones érogènes importantes du corps humain qui sont d’excellents moyens pour stimuler son partenaire.

 

Nous recevons souvent des questions concernant le sexe oral : est-ce que c’est sécuritaire ? Est-ce que je peux avaler du sperme ? Comment faire pour se protéger et protéger son partenaire ? Afin d’en faciliter l’accès, nous avons décidé de regrouper les questions les plus fréquentes.

 

Tu trouveras sur cette page des informations sur les pratiques orales, les risques de transmission du VIH et autres infections transmissibles sexuellement (ITS) qui y sont rattachés en plus de quelques trucs pour favoriser le plaisir.

 

« Il est mangeable ce gars ! »

 

Toutes les parties du corps, de la tête jusqu’aux orteils, sont bonnes à stimuler avec la bouche. À l’exception du pénis et de l’anus, il est possible de lécher, sucer, embrasser et effleurer avec sa bouche et ses lèvres une peau saine et sans blessure de façon sécuritaire. Fais preuve d’imagination en ajoutant des ingrédients (miel, crème fouettée, chocolat), en variant la température (un glaçon dans la bouche ou une gorgée d’un liquide chaud) ou en variant la pression et l’intensité (effleurer avec les lèvres ou mordiller avec les dents).

 

 

haut

Est-ce je peux attraper le VIH en suçant un gars ?

 

Les recherches actuelles montrent que le RISQUE EST FAIBLE de contracter le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) par le sexe oral sans condom. Mais n’oublie pas qu’un faible risque ne veut pas dire aucun risque du tout !

 

haut

Est-ce que je risque d’attraper d’autres infections ?

 

Même si cela demeure un fait méconnu, la plupart des ITS (infections transmissibles sexuellement) peuvent être transmises par le sexe oral. Tu peux attraper la gonorrhée, la chlamydia, la syphilis, la LGV (lymphogranulomatose vénérienne), l’hépatite A et B et l’herpès par des contacts oraux, même si tu ne prends pas le sperme de ton partenaire dans ta bouche. Bien que certaines de ces infections puissent se guérir par des médicaments, d’autres, comme l’herpès, ne disparaissent jamais totalement.

 

Certaines de ces ITS ne présentent aucun symptôme apparent. Si tu es infecté par une ITS, tu augmentes le risque d’attraper le VIH. Un suivi médical régulier et un test de dépistage des ITS sont suggérés. Quand les ITS causent des symptômes, ces derniers se présentent souvent sous forme d’une infection de la gorge. Si tu éprouves ces symptômes suite à une relation orale, mentionne-le à ton médecin pour qu’il puisse diagnostiquer l’infection.

 

haut

Est-il moins risqué de sucer ou de se faire sucer ?

 

En ce qui concerne le VIH, le risque est négligeable si tu te fais sucer et le risque est faible si tu suces ton partenaire. Pour les autres infections, il est difficile de faire une différence entre sucer et se faire sucer, car les recherches actuelles ne fournissent pas une mesure exacte de ce risque.

 

haut

Est-ce que je peux avaler le sperme ?

 

Il est préférable d’éviter de prendre du sperme dans sa bouche pour réduire les risques de transmission (voir « qu’est ce que je peux faire pour minimiser les risques du sexe oral ?»). Par contre, une fois que le sperme est dans la bouche, il n’y pas vraiment de différence entre l’avaler ou le cracher; c’est simplement une question de goût !

 

Savais-tu… Qu’il y a environ 15 calories par éjaculation ? Le sperme est composé de certains acides, vitamines et sucres naturels. Bien qu’il soit souvent dit que le sperme ait une grande teneur en protéines, il s’avère que cela n’est pas vrai ; il s’agit d’un mythe. Par ailleurs, il est véridique que le goût du sperme varie d’un homme à un autre, entre autres à cause de son régime alimentaire.

 

haut

Est-ce que sucer plusieurs gars de suite comporte un risque ?

 

Le fait d’augmenter le nombre de partenaires augmente aussi les risques de contracter le VIH et d’autres ITS. De plus, sucer ou être sucé de façon intense ou répétée peut créer des lésions qui sont des portes d’entrée pour les infections.

 

haut

Qu’est-ce que je peux faire pour minimiser les risques du sexe oral ?

 

Utiliser un condom pour les relations orales est le meilleur moyen de se protéger. Tu peux utiliser des condoms de saveurs pour en masquer le goût.

 

Si tu choisis d’avoir des relations orales sans condom, voici quelques règles pour minimiser les risques de transmission :

 

  • Évite de prendre du sperme dans ta bouche;
  • Évite de te brosser les dents ou d’utiliser une soie dentaire au moins une heure AVANT et une heure APRÈS une fellation. Cela peut paraître bizarre, mais ces comportements hygiéniques peuvent causer des lésions buccales et faire saigner les gencives, ce qui peut créer des portes d’entrée pour les infections. Il est aussi déconseillé d’utiliser des rince-bouches ou des gommes « extrêmes », parce que ces produits peuvent également irriter les gencives. Utilise plutôt de l’eau pour te rincer la bouche;
  • Évite les relations orales suite à une visite chez le dentiste;
  • Évite de manger des aliments durs pouvant causer des lésions à l’intérieur de ta bouche, comme des chips ou du pop-corn;
  • Assure-toi d’avoir une bouche en santé (sans lésions, sans feu sauvage…).

 

haut

Quelques trucs pour faire une bonne fellation !

 

  • Faire du « deep throat », qui est l’action de prendre le pénis au complet (jusqu’à la base) dans la bouche et dans la gorge, peut faire ressentir un haut-le-cœur. Pour l’éviter, voici quelques trucs : ouvre ta bouche et laisse entrer le pénis sans refermer tes lèvres. Rendu à la base, resserre-les lentement. Si tu ressens un haut le coeur, tu peux simplement avaler ta salive, cette action te permettra de désamorcer ce réflexe. De plus, comme la réaction haut-le-cœur est déclenchée quand le pénis touche le palais, tu peux éviter de la déclencher en variant ta position;
  • Ajoute du pétillant : tu peux prendre une gorgée de liqueur ou autre produit pétillant et la garder dans ta bouche lors de la fellation. Utiliser un liquide froid ou un glaçon peut aussi ajouter des sensations différentes et agréables;
  • La salive est un excellent lubrifiant pour les relations orales : elle augmente les sensations et donne un effet agréable. Tu peux aussi utiliser des lubrifiants ou des condoms de saveurs qui stimulent la production de salive dans la bouche.


Partager 

haut


Retour


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Ateliers

Voxpop



Connais-tu la PrEP (prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre