Les infections bactériennes - Gonorrhée et chlamydia

DESCRIPTION DE L'AGENT

 

Bactérie Neisseria gonorrheae et bactérie chlamydia trachomatis.

 

Ces infections transmises sexuellement présentent les mêmes modes de transmission et les mêmes symptômes.

 

 

haut

MODE DE TRANSMISSION

 

La gonorrhée et la chlamydia se transmettent principalement lors d'une pénétration anale et par sexe oral (fellation). La transmission par sexe oral de la gonorrhée est très fréquente.

 

 

haut

PÉRIODE D'INCUBATION

 

La période d'incubation est également différente, soit de 2 à 10 jours pour la gonorrhée et de 5 à 10 jours pour la chlamydia (mais peut être beaucoup plus longue si la personne est asymptomatique).

 

 

haut

SYMPTÔMES

 

La gonorrhée et la chlamydia diffèrent en ce qui concerne l'absence de symptôme. La chlamydia est asymptomatique dans 40 à 70 % des cas, comparativement à 10 % pour la gonorrhée. Cette dernière est particulièrement asymptomatique lorsqu'elle est localisée dans la gorge ou le rectum.

 

Lorsqu'ils se manifestent, les symptômes de ces infections se caractérisent par :

 

  • Des écoulements de couleur verdâtre ou jaunâtre s'échappant du pénis, souvent accompagnés de douleur
  • Une sensation de brûlure en urinant, d'où l'expression chaude-pisse
  • Douleur aux testicules ou enflure des testicules (épididymite)
  • Les symptômes indiquant une infection à l'anus sont des écoulements et des picotements à l'anus et parfois des douleurs et un saignement lors du passage des selles
  • Une infection dans la gorge (rarement symptomatique) peut causer une douleur localisée, une enflure douloureuse ou du pus dans la gorge

Il arrive qu'une gonorrhée ou une urétrite se résorbent aussi d'elles-mêmes. Mais attention : une gonorrhée qui paraît se résorber d'elle-même occasionne parfois une épididymite chronique chez l'homme.

 

 

haut

DIAGNOSTIC

 

Le dépistage se fera par le prélèvement de cellules situées à l'intérieur de l'urètre. Cette méthode de prélèvement peut s'avérer désagréable et inconfortable. Toutefois, la chlamydia peut maintenant être dépistée par le biais d'un test d'urine. Informez-vous auprès de votre médecin.

 

Puisque plusieurs personnes ne présentent pas de symptômes et ne savent pas qu'elles sont infectées, il est recommandé de passer régulièrement un test de dépistage de la gonorrhée et de la chlamydia, surtout si on a des relations sexuelles non protégées avec plusieurs partenaires. N'oubliez pas le dépistage dans la gorge et l'anus.

 

L'infection à chlamydia accompagne souvent la gonorrhée. Le dépistage et le traitement devraient toujours être prévus pour les deux infections.

 

 

haut

TRAITEMENT

 

Le traitement de ces infections s'effectue par la prise d'antibiotiques prescrits en dose unique ou pour une période de sept jours, selon l'antibiotique prescrit. Dans le cas d'un traitement unidose, il faut se considérer contagieux pour une période de sept jours après le traitement. Ainsi, l'utilisation du condom est recommandée pendant la durée du traitement. Cependant, en ce qui concerne la gonorrhée, il est recommendé de s'abstenir de relations sexuelles jusqu'à la disparition des symtômes. Il est important que les partenaires sexuels soient également traités même s'ils n'ont aucun symptôme. Le traitement est gratuit si le médecin utilise le code du MSSS dans sa prescription.

 

 

haut

NOTES SUPPLÉMENTAIRES

 

La chlamydia et la gonorrhée sont des maladies à déclaration obligatoire, il y aura donc une recherche des partenaires jusqu'à 6 semaines avant l'apparition des premiers symptômes et plus si le porteur est asymptomatique.

 

 

haut

PRÉVENTION

 

Le condom reste un des meilleurs moyens pour éviter l'infection à la chlamydia ou à la gonorrhée.



Partager 

haut


Retour


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Dépistage

Suis-nous

Infolettre