Les infections bactériennes - La syphilis

DESCRIPTION DE L'AGENT

 

Bactérie tréponème pâle.

 

Jusqu'à la découverte de la pénicilline en 1943, la syphilis était incurable. Depuis ce temps, cette infection transmise sexuellement avait presque disparu. Or, elle effectue depuis quelques années un retour en force, surtout chez les hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes. Il est donc important de passer des tests sanguins à intervalles réguliers.

 

 

haut

MODES DE TRANSMISSION

 

Cette infection se transmet par relation sexuelle anale ou orale avec une personne infectée et en phase contagieuse. La transmission de la syphilis par le sexe oral est beaucoup plus courante que dans le cas du VIH. La syphilis se transmet aussi par le sang.

 

 

haut

PÉRIODE D'INCUBATION ET SYMPTÔMES

 

La syphilis présente la particularité d'évoluer sur trois périodes d'incubation et de se manifester par des symptômes différents. Si on ne les connaît pas, ces symptômes peuvent passer inaperçus.

 

Stade primaire

 

Environ trois à quatre semaines après le moment d'infection, un chancre*, c'est-à-dire un ulcère très superficiel dont le diamètre peut atteindre jusqu'à 1 cm, apparaît à l'endroit où le microbe est entré dans l'organisme (bouche, pénis ou anus). C'est par contact direct avec ce chancre que la syphilis se transmet.

 

Il n'est généralement pas douloureux et sa guérison se produit sans traitement en 3 à 8 semaines. Cependant, l'individu demeure contagieux. À ce stade, le résultat d'un test de dépistage peut s'avérer négatif.

 

* Le chancre se retrouve surtout sur le gland, mais peut également se former sur le pénis, la base du pénis ou le pubis. En fait, il peut apparaître n'importe où sur le corps (anus, rectum, lèvres, langue, amygdales, doigts, etc.). L'ulcère guérira spontanément.

 

Stade secondaire

 

Non diagnostiquée et non traitée, la syphilis poursuit son évolution et, de six semaines à six mois plus tard, des rougeurs apparaîtront sur tout le corps, y compris sur la paume des mains, et seront accompagnées de fièvre, de fatigue, de maux de tête et de douleurs musculaires. Ces symptômes disparaîtront, même sans traitement.

 

La syphilis passe alors en période de latence, c'est-à-dire que l'infection évolue « en silence », sans se manifester. L'individu demeure toujours contagieux et seul un test sanguin peut dévoiler la présence du microbe. À ce stade, le résultat du dépistage sera positif.

 

Stade tertiaire

 

Sans traitement, de sérieuses complications peuvent survenir et ce, jusqu'à 30 ans après le moment initial de l'infection. Ces complications peuvent affecter la peau, les os ainsi que les organes vitaux, le système nerveux (démence) et le système cardio-vasculaire.

 

 

haut

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT

 

Le dépistage de la syphilis s'effectue par une prise de sang. La pénicilline demeure le traitement tout indiqué contre la syphilis, le dosage étant adapté au stade de la maladie. Si la personne est allergique à la pénicilline, d'autres antibiotiques peuvent être prescrits.

 

Pendant une période de deux ans, il est recommandé que des tests sanguins soient effectués périodiquement, soit aux six mois, question de vérifier le processus de guérison.

 

 

haut

SYPHILIS ET VIH

 

La présence de la syphilis ou du VIH augmente les risques de transmission de chaque infection. La syphilis augmente la probabilité de contracter le VIH et, chez la personne séropositive, elle sera beaucoup plus contagieuse, car elle se transmettra beaucoup plus facilement. De plus, l'infection au VIH entraînera une évolution plus rapide des atteintes neurologiques attribuables à la syphilis. Il est donc important pour les personnes séropositives et infectées par la syphilis de recourir à un traitement et un suivi médical rigoureux.

 

 

haut

NOTES SUPPLÉMENTAIRES

 

  • Le traitement pour une personne qui est aussi infectée par le VIH risque d'être plus long et d'accélérer l'évolution de celui-ci;
  • Porte d'entrée au VIH;
  • La syphilis est une maladie à déclaration obligatoire.

 

haut

PRÉVENTION

 

Le condom est un moyen efficace pour éviter l'infection de la syphilis.



Partager 

haut


Retour


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Ateliers

Voxpop



Connais-tu la PrEP (ou prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre