Le coming out : où, quand, comment, conséquences?

Pourquoi faire ton coming out?

 

Ceci est une question importante à te poser à toi-même. Il est préférable d'avoir le moins de doutes possibles par rapport à ton orientation sexuelle lorsque tu décides de le faire. Assure-toi aussi de comprendre pourquoi tu veux faire ta sortie. En effet, pouvoir dire ton homosexualité, c'est te mettre vraiment au clair avec toi-même… Il existe plusieurs bonnes raisons de faire ton coming out auprès de ta famille, de tes amis ou dans ton milieu de travail, en voici quelques unes :

 

  • Pour t'aimer comme tu es;
  • Pour vivre librement avec celui que tu aimes;
  • Pour ne pas vivre de honte ou de culpabilité;
  • Pour t'affirmer auprès de ceux que tu aimes;
  • Pour prendre ta place.

 

haut

À qui en parler?

 

Exprimer ton homosexualité, en parler à ta famille et à tes amis, est un aspect important de ton affirmation. C'est à toi de décider à qui tu veux en parler. Tu voudras d'abord en discuter avec des gens avec qui tu te sens à l'aise, en qui tu as confiance et qui ne te jugeront pas. Assure-toi aussi qu'une réaction négative aura peu d'impact pour toi.

 

Si tu as décidé d'en parler avec ta famille, peut-être ce serait plus facile de le dire à un parent avant l'autre. Tu connais les membres de ta famille mieux que quiconque. Tes frères et sœurs peuvent également être un bon point de départ pour faire l'annonce de ton homosexualité aux autres membres de ta famille (étant donné qu'ils en savent probablement davantage sur l'homosexualité que tes parents). Tes amis sont aussi un bon tremplin et peuvent servir de « répétition générale » pour ensuite faire l'annonce aux membres de ta famille.

 

Les psychologues ou les intervenants à ton école peuvent être très utiles pour avoir quelqu'un à qui parler. Pas besoin d'être malade pour aller les voir. Des associations de jeunes gais comme Jeunesse Lambda ou Projet 10 ou des lignes d'écoute comme Gai Écoute peuvent également te permettre de sortir de ton isolement, n'hésite pas à les contacter. Consulte aussi nos Ressources en cliquant ici.

 

Par ailleurs, il existe chez RÉZO des intervenants qui peuvent t'aider dans ton processus d'affirmation personnelle.

 

SERVICE de CONSULTATION « VIENS ME PARLER ».

 

Tu veux en parler? RÉZO t’offre un service de consultation individuelle (à distance ou en personne) ainsi que des ateliers de groupe afin de répondre aux questions qui te concernent (coming out, solitude, homophobie, estime de soi, affirmation de soi, alcool, sexe, drogues, VIH…). Tu pourras rencontrer des intervenants directement à l’organisme sur rendez-vous ou bien dans un lieu public ou de socialisation.

 

haut

Comment le dire?

Il y a bien des manières de faire ton coming out. Aussi, RÉZO t'en expose quelques-unes, mais ultimement c'est toi qui décideras comment faire ta sortie.

 

Tu peux écrire une lettre. En effet, l'écriture d'une lettre te permet de prendre le temps nécessaire pour structurer ta pensée soigneusement. Une lettre peut également donner, à la personne à laquelle tu écris, l'espace et le temps nécessaire pour absorber la nouvelle. Ainsi, la discussion qui suivra sera possiblement plus posée et sereine. La lettre peut être une approche utile pour toi si tu t'attends à une réaction très hostile ou négative.

 

Tu peux décider d'en parler face à face. Si c'est le cas, rappelle-toi que cela n'est pas toujours utile de mémoriser un texte par cœur. Simplement, souviens-toi pourquoi tu désires révéler ton orientation sexuelle. Par ailleurs, si tu es inquiet de la réaction possible de ton ami ou de ton parent, exprime-lui tes craintes et le fait que tu ne veux pas le blesser. Tu veux simplement être honnête avec cette personne et avec toi-même.

 

 

haut

Quand le dire?

La première étape de ton coming out est dire à toi-même que tu es gai et que c'est CORRECT. Plus tard, tu pourras vouloir le dire à quelqu'un d'autre. Rappelle-toi de ne pas précipiter l'annonce de ton homosexualité, fais-le uniquement quand tu te sens prêt et assez fort pour supporter la réaction de tes proches. Par ailleurs, il est préférable de ne pas le faire quand la personne à qui tu veux le dire est peu disponible, pressée ou distraite. Assure-toi que tu auras toute l'attention de la personne envers qui tu désires faire ton coming out.

 

haut

Conséquences et réactions

Les réactions possibles vont de très négatives à très positives. Ceci dit, si ton coming out ne s'est pas déroulé comme tu le voulais, ne perd pas espoir. Peut-être un jour ta relation avec ton proche pourra se renouer, mais peut-être jamais. À long terme, annoncer ton orientation sexuelle à un ami ou à un parent peut amener un grand rapprochement : une amitié beaucoup plus forte et sincère. Le temps arrange les choses et cela pourrait aller mieux d'ici peu.

 

Si ta famille réagit mal, c'est très probable : généralement pour une grande partie des familles, c'est un moment difficile. Tes parents peuvent éprouver une gamme d'émotions comprenant le choc, la peine, la culpabilité, le blâme, la déception et de la douleur. Rappelle-toi combien de temps cela t'a pris pour que tu acceptes totalement le fait d'être gai. Tes parents sentiront peut-être une perte d'une manière quelconque - pas de futurs petits-enfants ou de mariages, etc. Ceci peut brouiller leur bonheur et leur amour pour toi.

 

 

haut

Qu’est-ce qu’ils vont dire?

Voici quelques réactions possibles :

  • Ils ne savent plus quoi dire;
  • « Nous t'aimons tel que tu es. »;
  • « Ne crois-tu pas que c'est passager ? »;
  • « Es-tu conscient des conséquences pour ta mère, ton père, ton frère, etc. ? »;
  • « Tu ne seras jamais heureux. »;
  • « Quand t'en es-tu rendu compte la première fois ? »;
  • « Qu'est-ce que j'ai fait de mal ? »;
  • « N'y pense pas trop, ça disparaîtra. »;
  • « Je suis heureux que tu m'en parles. »;
  • « Je le savais... »;
  • « On t'aime pareil... ».

Certaines de ces réactions t'aideront à parler de ce que tu vis tandis que d'autres te rendront la tâche plus difficile. Si tout ne fonctionne pas comme tu l'avais souhaité, ne désespère pas. Il faut parfois du temps pour accepter certaines réalités, comme il t'a peut-être fallu du temps pour t'accepter toi-même.

 

 

haut

Où rencontrer d’autres gais?

 

Si tu as 25 ans et moins, il existe des associations de jeunes gais comme Jeunesse Lambda (18-25 ans), Projet 10 (14-25 ans), Projet Jeunesse Idem (14-25 ans), Le Néo (14-25 ans), Amalgame (16-25 ans) qui organisent des soirées de discussion, des activités sociales et offrent du soutien. Consulte la section Ressources pour obtenir leurs coordonnées.

 

Il existe aussi pour les jeunes et moins jeunes des associations sportives de volley-ball, natation, water-polo, aérobie, aviron, badminton, balle-molle, basket-ball, soccer, hockey,…. C'est toujours une bonne manière pour briser l'isolement et rencontrer des gars comme toi. Encore là, consulte notre section Ressources ou les magazines gais.

 

De plus, dans plusieurs villes du Québec, il existe des bars, des cafés, des restaurants et des saunas qui sont fréquentés par les hommes gais. À Montréal, le Village gai propose de nombreux endroits pour se divertir et pour rencontrer. Tu trouveras sûrement des lieux qui correspondent à tes goûts. Pour connaître les endroits, consulte la section Ressources de notre site. Tu peux trouver de l'information aussi dans les magazines gais comme le Fugues et le RG.

 

De plus, tu peux lire des livres et des revues ayant l'homosexualité pour thème. Tu peux regarder des films et des émissions de télé qui traitent de l'homosexualité et tu constateras que tu n'es pas seul à te questionner et tu apprendras des choses importantes.

 

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas à utiliser notre babillard, un intervenant se fera un plaisir de t'y répondre. Tu peux également nous écrire à cette adresse : info@rezosante.org



Partager 

haut


Retour


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Chatter avec RÉZO!

Voxpop



Connais-tu la PrEP (ou prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre