Lieux de sortie et systèmes de rencontre

 

 

Bars gais, afterhours et raves

 

Tu veux danser toute la nuit et triper sur la musique. Tu désires puiser l’énergie, sentir les vibrations (vibs) de la foule. Tu souhaites avoir le sentiment de faire partie du groupe. Tu veux entrer en relation avec les autres et peut-être même avoir des contacts physiques avec d’autres gars. Ce sont là autant de raisons qui peuvent t’amener à vouloir consommer de l’alcool ou des drogues.

 

 

haut

Saunas

 

Tu arrives d’une sortie et tu es plutôt « faite ». Disons que tu as bu un peu plus que prévu et qu’un ami t’a offert une ligne de coke au cours de la soirée… Et là, tu te sens pas mal en manque. Tu n’as qu’une seule idée en tête : baiser…

 

Tu décides donc d’aller au sauna. Tu rencontres un gars que tu trouves vraiment à ton goût. Le gars en question t’invite à le suivre dans sa chambrette : tu y vas sans hésiter. Vous commencez à vous embrasser, à vous caresser et à vous sucer tout en inhalant un peu de poppers. Le gars veut maintenant te pénétrer… sans condom.

 

Que fais-tu?

 

En ce moment, tu lis ces lignes et tu penses probablement que tu n’accepterais pas. Or, la réalité est quelques fois bien différente, surtout quand tu as consommé. Tu peux avoir moins d’inhibition, car tu es dans le feu de l’action, tu vis la passion du moment… Tu es alors peut-être moins apte à établir tes limites.

 

 

haut

Autres endroits publics et Internet

 

Tu fréquentes peut-être certains endroits publics, comme les parcs et les toilettes publiques, afin de rencontrer des gars. Pour certains, la sexualité vécue dans des endroits publics est excitante. Pour d’autres, elle peut être une source de stress (crainte de se faire prendre, rapidité d’exécution, etc.).

 

Aujourd’hui, les salons de clavardage (chats rooms) sur Internet sont devenus des moyens populaires pour établir des contacts avec d’autres hommes. Mais, ce n’est pas toujours évident de rencontrer quelqu’un qu’on ne connaît pas. En effet, on ne sait pas si çà va « cliquer » une fois qu’on sera face à face, on ne sait pas ce que l’autre aime sexuellement, etc.

 

Ainsi, que ce soit dans les endroits publics ou via Internet, il est possible que tu consommes  pour te relaxer afin de faciliter les rencontres. De plus, l’alcool et les drogues peuvent te procurer une plus grande confiance en toi et faire en sorte que tu sois moins gêné.

 

L’important dans tout çà, c’est que tu sois capable de garder la capacité de te fixer des limites en n’acceptant pas, par exemple, une pénétration anale sans condom (donnée ou reçue top ou bottom).



Partager 

haut


Retour


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Atelier Arrêter de fumer

Voxpop



Connais-tu la PrEP (ou prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre