Les drogues, l'alcool et leurs effets

Documentation à consulter en ligne :

Les drogues et leurs effets - Information et fiche résumé sur les problèmes de dépendance reliés à l'alcool, aux drogues et au jeu, Santé et Services sociaux, Québec.

 

 

Tableau :

 

 

Alcool (effets) Impacts sur la sexualité Et le VIH?

 

 

Alcool

 

 

  • Usage social et sexuel très fréquent.
  • Favorise la relaxation.
  • Réduit certaines inhibitions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faible dose et court terme :

 

 

 

  • Augmentation du désir sexuel.
  • Prolongement de la période d'excitation.

 

 

Forte dose et long terme :

 

 

 

  • Diminution du désir sexuel.
  • Difficulté à obtenir une érection.
  • Éjaculation retardée ou inhibée.

 

  • Les effets de l'alcool sur le système immunitaire d'une personne séropositive sont incertains.
  • De manière générale, consommer une grande quantité d'alcool endommage le système immunitaire, augmente les risques de pancréatite (aussi un effet secondaire du DDI) et impose un stress au foie, organe qui absorbe les médicaments anti-VIH.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut

Drogues (effets) Impacts sur la sexualité Et le VIH?

Cocaïne

 

 

  • Augmentation du taux de dopamine dans le cerveau (neurotransmetteur du plaisir).
  • Sensation initiale : on se sent alerte, confiant…et sexy.
  • Peut modifier les comportements sexuels (on est moins en mesure d'évaluer nos limites et celles des autres. Hyper sexualisation de soi ou de l'autre.)
  • Ne pas mélanger avec de l'ecstasy ou de l'alcool

 

 

 

Faible dose et court terme :

 

 

  • Augmentation du désir sexuel.
  • Augmentation de la période d'excitation (prolongation du temps d'érection).

 

 

Forte dose et long terme :

 

 

 

 

  • Diminution du désir sexuel.
  • Éjaculation retardée ou absente.

 

  • Impact négatif sur le système immunitaire.
  • Possibilité d'une interaction néfaste entre les médicaments anti-VIH et la cocaïne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut

Drogues (effets) Impacts sur la sexualité Et le VIH?

 

Crystal

(Tina, Krank, Tweak, Meth, Ice, Glass)

 

 

 

 

 

 

Pour plus d'infos, consulte la carte Bal de crystal, dans la section Outils d'informations, sous l'onglet Ressources.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut

Drogues (effets) Impacts sur la sexualité Et le VIH?

Ecstasy

 

 

 

  • Drogue récréative populaire.
  • Procure un sentiment d'euphorie, d'empathie, « d'envie de toucher », amical.
  • Il est important de bien s'hydrater lorsqu'on prend de l'ecstasy
  • Ne pas mélanger avec d'autres médicaments comme des antidépresseurs, des antipsychotiques ou des décongestionnants.

 

 

 

  • Altération de la perception des sens (toucher, vue, ouïe, etc.).
  • Potentiellement mortel lorsqu'il est utilisé avec certains médicaments anti-VIH.
  • L'ecstasy affaibli clairement la faculté des cellules du système immunitaire à combattre les infections.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut

Drogues (effets) Impacts sur la sexualité Et le VIH?

GHB

 

 

 

  • À consommer graduellement, à petites doses, sinon, il peut provoquer le coma ou la mort.
  • Ne pas mélanger avec de l'alcool ou des antihistaminiques (pour allergies) ou d'autres drogues.

 

 

 

  • Altération de la perception des sens.
  • Certains médicaments anti-VIH peuvent ralentir la dissolution du GHB dans l'organisme, ce qui rend la dose de cinq à dix fois plus forte. Ne pas prendre de GHB si on prend des médicaments anti-VIH.

 

 

 

 

 

 

 

haut

Drogues (effets) Impacts sur la sexualité Et le VIH?

Kétamine (Special K)

 

 

  • Procure un effet de relaxation et stimule le système cardiorespiratoire.
  • Ces drogues doivent être consommées avec prudence, en petites doses.
  • Ne pas mélanger avec du GHB, des tranquillisants, des antidépresseurs, des décongestionnants en vente libre, de la marijuana.

 

 

Faible dose et court terme :

 

 

 

  • Désinhibition.
  • Diminution du désir après l'absorption chez les utilisateurs légers.
  • Utilisation comme anesthésiant et désinhibant lors de rapports anaux-digitaux (fisting).

 

 

Forte dose et long terme :

 

 

 

  • Sentiments plus érotiques après l'absorption chez 50 % des utilisateurs.
  • Possibilité d'éprouver des difficultés d'érection et d'éjaculation.

 

 

 

 

  • Ne pas consommer si on prend des médicaments anti-VIH.
  • La kétamine peut causer une inflammation du foie et, par conséquent, une jaunisse. Le foie digère et absorbe les médicaments anti-VIH.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut

Drogues (effets) Impacts sur la sexualité Et le VIH?

Métamphétamines (speed ; crystal)

 

 

  • Augmentation du taux de dopamine dans le cerveau (plaisir).
  • Peut créer une forte dépendance.
  • On se sent plein d'énergie, créatif et très sexuel.
  • Sensation de RUSH.
  • Augmentation de la perception des sens et diminution de la perception des limites.
  • Pénétration ou rapport sexuel plus intense.
  • Sexe extrême et souvent, non protégé
  • Ne pas mélanger avec d'autres drogues récréatives

 

 

Faible dose et court terme :

 

 

  • Augmentation du désir sexuel.
  • Orgasmes plus intenses.

 

 

Forte dose et long terme :

 

 

 

  • Diminutions du désir .
  • Peut retarder l'éjaculation.
  • Recherche plus la sensation de rush que l'activité sexuelle en soi.

 

 

  • Éliminés par le foie, les métamphétamines peuvent nuire à l'efficacité des médicaments anti-VIH.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut

Drogues (effets) Impacts sur la sexualité Et le VIH?

Poppers

 

 

  • Inhalés immédiatement avant l'orgasme, ils provoquent une baisse de pression sanguine (les vaisseaux sanguins se dilatent) et une augmentation du rythme cardiaque.
  • Afflux de sang au cerveau (on se sent léger, comme un ballon gonflé à l'hélium !)
  • Associé au sexe anal non protégé. Si on l'inhale trop tôt, il provoque une perte d'érection, donc peu propice à l'utilisation du condom.

 

 

 

  • Orgasmes plus intenses.
  • Dilatation du sphincter anal facilitée (pénétration moins douloureuse).
  • Aucun impact sur le désir sexuel.
  • Ne pas mélanger avec du Viagra©. Les deux ont pour effet de dilater les vaisseaux sanguins et diminuer la pression sanguine. Combinés, ils peuvent entraîner la mort.

 

  • L'utilisation de poppers une ou deux fois par semaine peut supprimer ou affaiblir le système immunitaire pendant plusieurs jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut

Drogues (effets) Impacts sur la sexualité Et  le VIH?

Pot, marijuana, hachish

 

 

  • Très utilisées dans un contexte sexuel, apportant détente et relaxation. Distorsion de la perception du temps et des sens.

 

 

 

 

Faible dose et court terme :

 

 

  • Augmentation de la qualité du plaisir sexuel (perception du toucher, sensations sexuelles).
  • Augmentation du plaisir orgasmique (distorsion dans le temps, orgasmes plus longs).

 

 

Forte dose et long terme :

 

 

 

 

  • Inhibition de l'excitation sexuelle.
  • Diminution de l'intérêt sexuel.

 

 

 

 

  • Pas vraiment de contre-indications.


Partager 

haut


Retour


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Chatter avec RÉZO!

Voxpop



Connais-tu la PrEP (ou prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre