Les drogues, l'alcool et leurs effets

 

Sur cette page, tu vas trouver des informations sur les impacts possibles des différentes substances (drogues et alcool) sur ta santé sexuelle, relationnelle et globale.

 

Le tableau divise les substances en 3 catégories : stimulants, dépresseurs et perturbateurs. Dans la colonne de gauche, tu vas trouver le nom des substances qui font partie de chacune de ces catégories.

*Petit truc : si tu veux chercher le nom d'une substance rapidement, tu n'as qu'à faire " CTRL et la touche F ", puis inscrire le nom de la substance dans l'espace qui apparaitra!

 

Ensuite, tu peux voir les effets possibles (faible dose ou forte dose) classés en 4 dimensions : physique, psychologique, relationnelle et aussi au niveau des comportements.

 

Connais-tu notre guide : Alcool, drogues et milieu gai (english version here !)

Tu peux aussi voir plus d'infos et des outils en cliquant ici !

Tu veux en parler ? Tu peux nous contacter info@rezosante.org ou en téléphonant au 514-521-778 poste 226


Consommation de substances et sexualité

*les effets peuvent varier d’une personne à l’autre et d’une fois à l’autre (voir la "Loi de l’effet" sous ce tableau)

 

 

Catégories

des substances


 

Influences/impacts sur ta sexualité


 

Faible dose


 

Forte dose

STIMULANTS

-Stimule le système nerveux central. Donne une sensation d’éveil, d’énergie, de puissance et de confiance en soi. Supprime l’appétit et le sommeil.

 

Euphorie, sociabilité, perceptions sensorielles augmentées. Diminue les inhibitions au niveau des comportements et des réactions émotionnelles.


Quelles sont les substances ?

-Amphétamine

(speed et cocaïne)

-Methamphétamine (crystal / Tina / meth)

-MDMA (perturbateurs et stimulants)

 

 

Risque important :

Mélange avec Viagra


  • Physiques

-maintien de l’excitation sexuelle

-plus de contrôle sur l’éjaculation

-orgasmes plus intense et plus facile à atteindre

-augmente la sensation d’énergie

 


  • Physiques

-difficulté à maintenir l’érection

-retarde ou empêche l’éjaculation

-difficulté à atteindre l’orgasme


  • Psychologiques

Augmente : la désinhibition, le désir, le sentiment de performance, la sensation de plaisir et de satisfaction, le sentiment d’être plus désirable, le sentiment de connexion avec l’autre, etc.

Peut diminuer : l’anxiété sociale, le sentiment d’ennui, le sentiment de honte ou de culpabilité lié à sa sexualité.


  • Psychologiques

-paranoïa

-Inconfort émotionnel et sensation de « down »

-perte d’intérêt et de motivation

-problèmes d’humeur, d’anxiété, de dépression, etc.


  • Comportements

-peut rendre plus impulsif et agressif

-augmente la prise de risque (ITSS, consommation, etc.)

-peut permettre d’avoir des baises plus longues et plus de partenaires

-favorise la séduction, la confiance en soi, l’exploration et l’expérimentation, etc.

-accepter ou choisir des comportements et des partenaires sexuels qui diffèrent de ses choix habituels

 

 


  • Comportements

-difficulté à respecter ses limites (partenaires et activités sexuelles)

-activités sexuelles non désirées ou non sécuritaires

-comportements de type obsessionnel (screen addicts ; crystal)


  • Relationnels

-impact sur le détachement émotionnel

-influence sur le nombre de partenaires sexuelles

-favorise l’entrée en contact avec d’éventuels partenaires sexuels

 


  • Relationnels

-diminue la capacité d’être en connexion avec l’autre ; perception de connexion physique, mais détachement émotionnel

-sensation d’être isolé ou seul

 

Risques à long terme :

-impacts négatifs sur le désir, l’excitation et l’orgasme

-perte d’intérêt envers la sexualité

-perte de libido sans consommer (risque de développer une dépendance)

-difficultés érectiles et éjaculatoires

 

 

Catégories

des substances


 

Influences/impacts sur ta sexualité


 

Faible dose

 

Forte dose


 

DÉPRESSEURS

-Agis sur le système nerveux central. Ralentis le fonctionnement du corps, des réactions, des émotions et des pensées.

 

Quelles sont les substances ?

-Alcool

-GHB

-Poppers

-Opiacés (ex. héroïne)

-Médicaments (ex. Benzo)

 

 

Risque important : mélange de

GHB et alcool

 


  • Physiques

-augmente les sensations / modifie la perception des sens

-augmente l’excitation sexuelle

-retarde l’éjaculation

-(poppers) relaxation du sphincter anal

 


  • Physiques

-diminue les sensations physiques

-risque de dysfonction sexuelle ; difficulté à atteindre orgasme et/ou maintenir l’érection

-risque de blackout (surdose) / perte de mémoire (alcool – GHB)


  • Psychologiques

-augment la production de fantasmes sexuels

-augmente le désir, la désinhibition, le laisser-aller

-sensation de ralentissement, calme

-modifie la perception du rapport sexuel

 


  • Psychologiques (alcool – GHB)

-diminue la capacité de jugement

-altère les pensées


  • Comportements

-favorise la séduction, l’initiation des rapports sexuels, la réceptivité face à la sexualité

-augmente la prise de risque (ITSS, consommation, etc.)

-accepter ou choisir des comportements et des partenaires sexuels qui diffèrent de ses choix habituels

 


  • Comportements

-difficulté à respecter ses limites (partenaires et activités sexuelles)

-activités sexuelles non désirées ou non sécuritaires

-augmente l’irritabilité / agressivité (alcool – GHB)


  • Relationnels

-diminue les inhibitions sociales

(gène, manque de confiance, etc.)

 


  • Relationnels

-augmente de risque de conflits importants / dispute (alcool – GHB)

 

 

Risques à long terme :

-impacts négatifs sur le désir, l’excitation et l’orgasme

-perte d’intérêt envers la sexualité

-perte de libido sans consommer (risque de développer une dépendance)

-difficultés érectiles et éjaculatoires

 

 

 

Catégories

des substances


 

Influences/impacts sur ta sexualité


 

Faible dose

 

Forte dose


PERTURBATEURS

-Modifie et perturbe les fonctions psychiques. Influence la perception de la réalité, les émotions et les sensations.

 

Quelles sont les substances ?

-Cannabis

-Ecstasy

-MDMA (perturbateurs et stimulants)

-LSD

-Mush (champignon)

-Kétamine


  • Physiques

-augmente les sensations physiques (les sens), ainsi que l’intensité et la durée de l’orgasme


  • Physiques

-diminution des sensations

-perturbation des capacités érectiles

-difficulté à atteindre l’orgasme

 


  • Psychologiques

-augmente la perception du plaisir et de la satisfaction sexuelle

-augmente le désir, la désinhibition et la détente

 


  • Psychologiques

-peut amener un état de confusion


  • Comportements

-favorise l’expression de sa sexualité

(fantasmes, pratiques, envies, etc.)

-augmente la prise de risque (ITSS, consommation, etc.)

-accepter ou choisir des comportements et des partenaires sexuels qui diffèrent de ses choix habituels

 


  • Comportements

-difficulté à respecter ses limites (partenaires et activités sexuelles)

-activités sexuelles non désirées ou non sécuritaires


  • Relationnels

-favorise le sentiment de fusion émotive et physique avec les partenaires

 

 

Risques à long terme : (principalement le cannabis)

-diminution de l’intérêt envers la sexualité

-diminution de l’excitation et du désir

-baisse de production de testostérone

 

 

 

 

Comment savoir si ma conso me met à risque ?


 

La consommation de substances peut causer différents types de problèmes ;

-développement d’une dépendance

-surdose (perte de conscience, incidents, comportements sexuels non désirés, etc.)

-injection = risque d’infections hépatite B et C et VIH.

-impacts sur le fonctionnement économique, social, physiologique, émotionnel, etc.


 

Éprouver un fort désir OU ne pas pouvoir te passer de consommer dans certaines situations peut indiquer que ta consommation est hors de ton contrôle ;

-devoir consommer pour avoir du fun entre ami.e.s

-ressentir le besoin de consommer pour cruiser / flirter

-devoir consommer pour baiser

-avoir de la difficulté à te relaxer, te calmer ou à gérer tes émotions sans consommer, etc.


Comprendre la

Il est difficile d’évaluer le risque de la consommation et d’expliquer exactement comment quelqu’un va se sentir ou vivre en consommant telle ou telle substance.

Ça peut varier selon les 3 facteurs que tu vois ci-dessus. Ceux-ci s’entremêlent et vont expliquer l’effet ressenti… et pourraient aussi expliquer les risques pour ta santé sexuelle et globale !


La substance

-dépends de la quantité, la qualité, etc.

*Parfois, même le dealer/vendeur ne connait pas exactement les composantes des drogues que tu achètes.

 

L’individu

-dépends de ta tolérance, ton niveau de fatigue, si tu prends d’autres médicaments, si tu as des problèmes de santé physique ou psychologique, si tu as mangé ou pas, etc.

 

Le contexte

-dépends de l’endroit où tu consommes, les gens avec qui tu es, ton humeur du moment, ta situation et ton état général lors de ta consommation.

 

Références :

Formation "Substances psychoactives et sexualité", Groupe de recherche et d’intervention psychosociale. GRIP Montréal

Guide Alcool, drogues et milieu gai. REZO, 2015

AQPSUD. Le Blender, Guide sur les mélanges de drogues et les risques qui en découlent

Meth and Sex, Gay Men’s Group Programs. ACT, 2016



Partager 

haut


Retour


Une question ?


Faire un don

Rezo santé - Ateliers

Voxpop



Connais-tu la PrEP (prophylaxie préexposition)?








Suis-nous

Infolettre