RÉZO lance une campagne de communication et de sensibilisation sur la violence entre hommes : « Entre nous, c’est pas toujours gai. »

La campagne

Possessivité maladive, insultes homophobes, contrôle économique, chantage émotif… Dans sa toute nouvelle campagne RÉZO dénonce toutes les formes de violence dans les relations amoureuses et intimes entre hommes (VRAIH) gais et bisexuels, cis et trans (GBT). Cette campagne intitulée « Entre nous, c’est pas toujours gai. » se décline en trois affiches.

Conçue en collaboration avec l’agence Upperkut et soutenue par le gouvernement du Québec, cette campagne vise à ouvrir une discussion sur les violences vécues entre hommes, un sujet à la fois banalisé et tabou.

Bien que souvent invisible, toute forme de violence est grave, et les hommes de nos communautés sont particulièrement vulnérables, en raison notamment de l’existence de certaines manifestations de la violence qui sont uniques aux populations GBT.

Pour suivre la campagne sur les réseaux sociaux : #PasToujoursGai, #ÇaExiste #VRAIH.

Les affiches

Les ressources

Tu voudrais en savoir plus sur les différentes formes de violence, les particularités des relations entre hommes, et consulter des liens et ressources? Consulte notre page sur les violences!

Tu vis de la violence dans ta relation?

RÉZO organise une série d’ateliers et un groupe de soutien pour les hommes vivant de la violence dans leurs relations amoureuses et intimes. Pour t’inscrire (ou pour avoir des précisions), contacte Guillaume : guillaume@rezosante.org

Cette initiative est soutenue par le gouvernement du Québec.